A propos

Ce blog présente et poursuit le travail de thèse que j’ai soutenu début 2015 à l’université Lyon 2, intitulé Les ingouvernables. La faillite du gouvernement des roms en bidonvilles. J’observe comment l’action publique produit de l’ingouvernable et je questionne les participations et les résistances dans les projets de développement social en Roumanie et en France. Ce site a donc un double objectif: donner à lire les grandes lignes de la thèse et replacer ce travail dans une certaine actualité.

Présentation de la thèse

Je me suis intéressé dans mon travail de thèse aux politiques locales de gestion des bidonvilles à Lyon entre 2005 et 2012. J’ai tenté d’interroger ce qui mène à penser la situation des bidonvilles et des squats de roms comme une situation en même temps spécifique et ingérable. Cette spécificité amène sans cesse à questionner les roms plutôt que les modes de gestion de cette situation, ce qui fait des occupants des bidonvilles des « ingouvernables ». Aller à la présentation.

Prolonger le travail de la thèse

Pour ne pas laisser ce long travail lettre morte, je poursuis aussi avec ce site, sous la forme d’un blog, les réflexions engagées dans ma thèse. C’est l’occasion, comme je l’engageais dans le dernier chapitre, d’interroger quelques éléments du projets de développement social que je mène actuellement en Roumanie, comme de développer quelques réflexions sur la production des ingouvernables par l’action publique sur des terrains très divers.

L’auteur

Thomas Ott. Je suis docteur en anthropologie, chercheur associé au Centre Max Weber et chargé de mission pour l’ONG ITD Monde.